Nous avons éveillé votre intérêt mais vous n'arrivez pas à discerner si nous sommes faits pour vous aider ? De notre côté, nous en sommes certains, mais lisez les missions que nous avons déjà menées et nous vous garantissons que serez convaincus ! 

sante securite

Mission liée à la santé au travail #1 : Un entrepreneur contacte Medeffective pour évoquer les consommations excessives d'alcool d'un collaborateur, mettant en péril la crédibilité de l'entreprise. Medeffective est alors mandatée pour apporter des conseils et éventuellement un soutien pour mettre ce collaborateur en face de la réalité avant un éventuel licenciement. Une concertation initiale permet de mettre en place un plan d’action. Ce dernier comprend entre autres une rencontre entre le collaborateur et un représentant de Medeffective. L’approche non jugeante et motivationnelle de la problématique permet à l’intéressé de décrire une situation très intriquée avec un problème de harcèlement au travail et des peurs liées à d’éventuelles représailles de son chef. Invité à en parler à son médecin traitant après nous avoir donné l’autorisation de le contacter pour lui faire un résumé de situation sur la place de travail, un début de suivi médical pour ce problème d’éthylisme est planifié. L’employeur n’est pas mis au courant des détails médicaux, mais confirme que la situation s’est nettement détendue. La question du harcèlement est également abordée avec le médecin traitant avec une évolution favorable.

Mission liée à la santé au travail #2 : Une entreprise de transport contacte Medeffective afin de trouver des solutions avec un de ses meilleurs chauffeurs devenu agressif et parfois impossible à approcher, étant pris dans des émotions négatives. Il se replie sur lui-même et suscite des réactions de rejet de la part de ses autres collègues. L’employeur, qui n’arrive pas à lui parler, car il en a peur,  évoque une situation de stress depuis le licenciement de deux autres chauffeurs en raison d’une baisse des commandes et d’une probable plus grande charge de travail pour cet employé. Il aurait aussi évoqué une prise de somnifères afin de faciliter un sommeil de plus en plus léger. L’employeur estime que son aptitude à la conduite est même en danger compte tenu de prise de médicaments. Medeffective, après évaluation de la situation, évoque une forme de burn-out qui nécessite une prise en charge spécialisée. Une stratégie d’approche et des conseils sont discutés avec l’employeur qui se débrouille lui-même pour aborder son chauffeur et l’encourager à prendre les mesures qui s’imposent sur le plan de sa santé. Le patron, dans une seconde rencontre de restitution, décrit une nette amélioration de la situation avec un suivi psychiatrique mis en place par l’intéressé avec apparemment une prescription de médicaments sans incidence majeure sur son aptitude au volant.

conseils medicaux

Mission liée aux conseils médicaux #1 : Une start-up contacte Medeffective pour demander conseil suite à la découverte de l’endettement personnel d'un collaborateur. L’entreprise veut soutenir ce dernier mais se trouve confrontée à un conflit de loyauté. En 24 heures Medeffective adresse un médecin pour rencontrer en toute confidentialité le collaborateur touché. Un premier constat est établi et des règles de communication sont fixées.  Deux rencontres s’ensuivent au cours desquelles un trouble psychique dépressif sans relation avec le travail est détecté chez le collaborateur. Refusant un traitement psychiatrique privé, la rencontre avec un fondateur de Medeffective lui apparaît comme une meilleure solution. Une clarification des enjeux devient alors possible. Après une réunion acceptée par toutes les parties pour exposer la situation, le collaborateur et son supérieur poursuivent leurs discussions pour définir un mode de travail futur.

sante en entreprise

Mission liée aux conflits entre collaborateurs #1 : Un entrepreneur de la région est très inquiet à l’idée qu’un de ses employés devienne une femme suite à une transition. Il a crainte de déstabiliser les collègues et éventuellement que cela provoque de la tension au sein du service concerné. Medeffective, est contactée et organise la mise sur pieds d’une rencontre avec l'employeur et un responsable d’une association de soutien des LGBTQ+ habitué à intervenir dans les organisations. Les conseils et suggestions tournent autour de la meilleure façon de faire un coming out sur la place de travail en y associant la hiérarchie, les collègues et l’intéressée. Ce changement bien très bien perçu par tous les concernés qui apprécient l’effort produit par l’employeur.

Mission liée aux voyages #1 : Une entreprise opère sur divers continents où elle envoie ses techniciens, cadres dans des missions le plus souvent en milieu rural, parfois dans un environnement hostile. La survenue d’une épidémie d’Ebola proche d’un de ses lieux opérationnels l’inquiète et cette compagnie fait appel à Medeffective pour déterminer la dangerosité réelle pour ses agents internationaux et locaux. Après analyse de la situation, il est décidé de poursuivre les opérations, de mettre l’accent sur une bonne et juste information, de nouer grâce à Medeffective des associations avec d’autres partenaires oeuvrant dans la même région et de mettre en place un plan de continuité ainsi qu’en cas d’urgence un plan d’évacuation. La compagnie a pu maintenir ses engagements, gagner en estime locale de la crédibilité, ne pas subir les effets d’annonce alarmiste et parfois sans fondements. Elle a pu intégrer dans son Business Continuity Plan une nouvelle dimension et a gardé en mains propres la quasi totalité de la gestion de la crise.

Mission liée aux voyages #2 : Sous pression de son commanditaire, une entreprise fribourgeoise doit envoyer un de ses collaborateurs au plus vite dans un pays africain. Elle n’est pas habituée aux formalités sanitaires exigées pour se rendre dans ce pays et n’a pas d’expérience des problèmes et contraintes liés à un tel voyage. Elle contacte Medeffective et obtient rapidement un rendez-vous pour son collaborateur au cours duquel il est informé des problèmes spécifiques à son voyage, reçoit les prescriptions médicamenteuses appropriées et les vaccins obligatoires et de protection individuelle. Tout ceci a été organisé dans les 48 heures après l’annonce du client africain et à une semaine du départ.

Vous vous êtes reconnus parmi ces exemples ? Que votre réponse soit oui ou non, n'attendez plus et écrivez-nous(Nous adorons les nouveaux challenges, et nous avons une grande faculté d'adaptation aux besoins)